Message de la Ghouta #19

ill. « Siege of reality », de Farah Ali

C’est probablement la dernière chose que je posterai (sur ma page)… Notre situation catastrophique est désormais plus que connue pour tout le monde. On a tout dit. Un régime qui assassine son propre peuple avec le soutien et approbation internationale. Hier était une nuit indescriptible : Chlore, bombes à fragmentation, barils et roquettes, Ils ont tout essayé pour nous enterrer vivants.

Que dire de plus ? On n’a plus de mots. Toute personne silencieuse qui ne dit rien, n’a pas de conscience et elle est dénuée d’humanité.
J’aimerais enfin adresser un mot à tous les peuples : Notre régime est tueur, boucher, tyrannique.
Je suis sûre et certaine qu’il ne restera pas impuni, mais j’aimerais bien vous dire que les vôtres de régimes ne le sont pas moins. Ils voient tout, silencieux et sont plutôt approbateurs. Les peuples qui nous qualifient de terroristes ou d’islamistes ou de je ne sais quoi, ne font qu’endormir leurs consciences.

Le régime parviendra peut être à nous tuer tous, mais vous comment allez-vous trouver votre tranquillité d’esprit ?
Je félicite toutes les femmes à l’occasion de la journée internationale des femmes et je présente mes condoléances à nos femmes pour ce qu’elles endurent de ce monde honteux !

Nivine Hotary, le 8 mars 2018
(trad. N.A. )

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Email this to someone