Mohamad Omran, du dessin à la sculpture : les corps s’exposent

Des petites figurines assises posément, les unes un peu avachies sur leurs sièges, les autres les bras ou les jambes croisées paisiblement ; elles ont toutes l’air d’être là depuis des lustres, elles attendent… Toutes ces figurines sont orientées dans la même direction, toutes possèdent une même couleur unie sans variation : soit blanc comme…

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Email this to someone

Télégramme : Grozny-Paris-Alep

8 ans et 4 mois que je n’ai pas remis les pieds à Grozny. Juin 2009. L’espace urbain et mental était saturé de signes d’abondance et d’allégeance. La normalisation et l’effacement. Les loups, les amazones. Les cicatrices, les fantômes. Les regrets, les remords. Rien  n’était déjà plus perceptible si l’on ne projetait pas son regard…

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Email this to someone

Je planterai les poivrons

Par Bakr Sodki Le mot « exil » me semble, dans le cas syrien, être empreint de snobisme et de romantisme, en raison du nombre effroyable de personnes fuyant la mort et l’enfer incessants en Syrie depuis plus des quatre ans. L’exil possède une connotation élective, du moins, de la manière dont, moi, je comprends ce terme.…

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Email this to someone

On achève bien Alep…

Il pleut des bombes sur Alep ! Le dire, le crier, le hurler n’y changera absolument rien, je le sais… Une ville va disparaître ensevelissant ses enfants sous elle. La souffrance y est inimaginable, les habitants manquent de tout : nourriture, médicaments, eau, il subissent des raids d’une violence sans pareil. Un huis-clos d’horreur à ciel ouvert. « On va…

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Email this to someone

Être où je veux… Ici comme là-bas

Par Meriem Haïd Il est des dates, des lieux, des situations qui prennent place dans nos mémoires et, qu’ils soient plaisir ou souffrance, s’y conservent tout autant. Le « 10 janvier 2014 » est l’un de ces souvenirs, pour moi. C’était un vendredi matin. Le jour de mon arrestation. Le temps passant, je réalise que je suis…

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Email this to someone

Entretien avec le dessinateur syrien Hamid Sulaiman

Pour ce troisième entretien radiophonique, nous avions très envie de rencontrer Hamid Sulaiman, un jeune et talentueux dessinateur, auteur du roman graphique Freedom Hospital, paru aux éditions Çà et là. Cette envie était d’autant plus forte que Hamid Sulaiman est un initiateur d’un genre inexistant jusqu’alors en Syrie, et très peu développé dans le monde…

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Email this to someone