Traversées Syriennes : Escale #3

Embarquez avec Syrie MDL sur la « Péniche pour la Paix » pour notre 3e escale consacrée au thème « Guerre & Médias »

Six ans de guerre, de destructions et de résistances…

Des milliers d’images et de vidéos circulent. Certaines prises par des journalistes et des reporters, professionnels ou amateurs, d’autres filmées avec des téléphones portables pour témoigner, attirer l’attention, archiver les crimes. Des images de souffrances mais aussi de belles créations artistiques, intimes et personnelles.

Comment couvrir le conflit dans un pays où les journalistes sont interdits et où les autorisations ne sont données qu’à ceux qui suivent des chemins balisés ? Y a-t-il une saturation d’images pour parler de la Syrie aujourd’hui ? Jusqu’où peut-on montrer la guerre ? Jusqu’où peut-on témoigner de l’horreur ? La guerre syrienne n’est-elle pas aussi devenue une guerre d’images, une guerre d’information et de propagande ?Autant de questions que nous aborderons lors de notre 3e escale.

Plusieurs temps forts vous seront proposés avec un débat autour de journalistes, reporters, citoyens et photographes.

Des projections de courts-métrages, un concert de musique fusion, un repas syrien. Dans une ambiance chaleureuse et solidaire. Nous vous attendons à bord de la Péniche pour la Paix !

RÉSERVATION OBLIGATOIRE : ICI 

LE PROGRAMME

16h30 : RDV à bord de la « Péniche pour la Paix » sur le Quai Saint-Bernard (Paris 5e).

16h45 : Mot d’ouverture et projection d’un court-métrage en hommage à la ville d’Alep.

17h : Rencontre-débat : Syrie : guerre & médias, avec Christophe Ayad, rédacteur en chef International au journal Le Monde ; Ammar Abd Rabbo, Journaliste et photographe franco-syrien ; Olga Kravets, photographe documentaire et réalisatrice, Caroline Donati (sous réserve), journaliste et réalisatrice du webdocumentaire Syrie : Journaux intimes de la Révolution, Assïa Shihab, journaliste et membre de New Syrian Voices, Sana, jeune correspondante d’Alep et membre de NSV.

19h : Repas syrien et discussion avec les invités.

20h : Concert de musique fusion orientale du groupe LIWAN.

21h30 : Projection de cinq courts-métrages choisis sur le conflit syrien vu de l’intérieur.

Tout au long de la traversée : sur le pont, vivez une expérience de réalité virtuelle et une immersion avec les casques blancs dans la ville de Alep (dispositif avec casques de l’association ASML).

 LES INVITÉS

Ammar Abd Rabbo

Ammar ABD RABBO est un journaliste et photographe français et syrien, né à Damas. Il a vécu à Tripoli et à Beyrouth avant de s’installer en France à l’âge de douze ans. Il a couvert les guerres en Irak, en Libye et au Liban. Et a travaillé en Syrie, notamment à Alep lors de plusieurs voyages en 2013 et 2014. Il a signé plus d’une cinquantaine de couvertures de magazines très différents, comme Paris Match, Der Spiegel, Le Point, L’Express.

Christophe Ayad

Christophe AYAD, 48 ans, chef du service international du journal Le Monde. Correspondant au Caire de 1994 à 1999, il a couvert l’actualité du Moyen-Orient et de l’Afrique pour Libération. Il intègre la rédaction du Monde en 2011.


Olga KRAVETS
 est née en 1984. Elle est photographe documentaire et réalisatrice, diplômée de l’université des Beaux-arts de Londres. En 2014, elle obtient le Prix Bayeux-Calvados pour les correspondants de guerre en section journalisme web. Ses thèmes de prédilection s’articulent sur les conflits et la question des droits de l’homme. Elle vit à Paris et travaille dans le Caucase, les Balkans et le Moyen-Orient. En 2014, elle obtient l’autorisation d’aller en Syrie et réalise un reportage intitulé « Le journal syrien ». Son site : ICI 

Place de l’horloge, centre de Homs – © Olga Kravets

Caroline DONATI (Sous réserve) est journaliste et formatrice, basée à Paris. Spécialiste du Moyen-Orient, elle a vécu à Beyrouth six ans (1994-2000) et a fait de nombreux séjours en Syrie depuis 1993. Elle a collaboré à Mediapart pour couvrir le soulèvement syrien entre 2011 et 2013. Auteure du webdocumentaire Syrie, journaux intimes de la révolution (Arte, décembre 2014) en collaboration avec la réalisatrice Carine Lefebvre-Quennell, elle fonde à partir de cette expérience le réseau de journalistes citoyens New Syrian Voices.

L’équipe de journalistes de New Syrian Voices

Assia SHIHAB est une journaliste indépendante française. Longtemps correspondante de médias francophones à Istanbul, elle a couvert à partir de 2011 les printemps arabes, notamment en Egypte, son pays d’origine, puis en Syrie. Basée pendant un an à Antakya, à la frontière turco-syrienne, elle a été l’une des rares journalistes occidentales à se rendre régulièrement dans le nord de la Syrie au début de la révolution pour couvrir le conflit pour France 24 et Arte notamment. Assia a rejoint l’équipe de New Syrian Voices en 2016.

SANA a 27 ans. Etudiante en archéologie, elle a participé à l’organisation de la contestation sur le campus d’Alep. A la suite de la mort de son père, un riche homme d’affaires alépin tabassé par les miliciens d’Assad, en raison de son appui à la Révolution, elle est très vite recherchée par le régime. Après un bref séjour en Egypte, où elle commence à écrire des articles, elle s’établit à Gaziantep. De là, elle se rend régulièrement en Syrie, dans la partie d’Alep contrôlée par les rebelles. Elle rejoint NSV au printemps 2015. L’hiver suivant, à l’issue d’un séjour particulièrement éprouvant, elle renonce à se rendre en Syrie et demande l’asile en France pour pouvoir y poursuivre ses études. Elle vit à Paris depuis juin 2016.

LIWAN

Liwan est un groupe de fusion orientale, né au gré de rencontres amicales et musicales entre la Syrie, l’Egypte, la France et l’Espagne. Liwan a accompagné la première édition des traversées syriennes et nous fera l’honneur de jouer des compositions inédites.

Expérience de Réalité Virtuelle
Immersion en Syrie : Le Cauchemar de Nobel

Filmé avant la reconquête de la ville par le régime de Assad, Le cauchemar de Nobel transporte le spectateur à Alep auprès des populations et des équipes de «casques blancs». Ce film est un des tout premiers documentaires utilisant la réalité virtuelle en zone de guerre. La VR est une expérience multimédia immersive qui capte un environnement réel, et permet aux utilisateurs d’interagir. Proposée par ASML

Le Cauchemar de Nobel

 

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Email this to someone