Pauvre Syrie !

Illustration de Tammam Azzam

Illustration de Tammam Azzam

Pauvre Syrie !
Qu’ont-ils fait de toi ?
Toi, la belle muse des poètes, toi qui faisait vibrer les cordes des ouds à chaque battement de tes cils.

Pour tes prunelles de jade, pour tes cheveux qui embaumaient la rose de Damas, nous avons accouru à ton appel.
Torses nus, gorges déployées, nous avons affronté les balles, jusqu’à ce que jeunesse s’épuise !

Ciel, qu’ont-ils fait de toi ?
Tu n’es plus qu’une poupée de chiffons aux mains des ogres qui déchiquètent tes fines dentelles pour essuyer leurs babines, d’où dégouline le sang de tes enfants.

Un jour en pointant le doigt sur la carte du monde, des écoliers diront :
Ici, sur l’autel d’une humanité aveugle, fut sacrifiée une princesse d’Orient !

Par Racha Abazied

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Email this to someone